Langue:

L’art-thérapie

« Quand je chante, je chante » chante Camille,

 « Quand je danse, je danse » écrit Michel de Montaigne,

« Quand je marche, je marche » dit Jacques Castermane,

« Quand je crée, je crée ».

je fais l’expérience d’exister. D’Être.

Je ? Moi ?

Ou bien un autre Je ? Lequel ?

Un Autre porté sur les ailes d’autres personnages ? Lesquels ?

 

« Estando bien a la escucha, lo que quiere salir sale. No sale lo que quiero yo »

« En se mettant bien à l’écoute, ce qui veut venir vient. Ne vient pas ce que moi je veux » observe Eduardo Chillida.

L’art-thérapie est mise en disponibilité pour la rencontre de cet autre Je, sans cesse changeant, toujours le même, qui nous meut, émeut, joue des tours, surprend, déprend de nous-mêmes… Et à la fin, nous renouvelle.

 

  Intégration et développement émotionnel

l’art-thérapeute accueille symptômes et difficultés, et offre un soutien permettant à la personne de développer un processus de changement dans les différents champs de son expérience vitale : la santé, l’éducation, l’insertion sociale

Ce qu’apporte l’art-thérapie

L’art-thérapie apporte au patient basiquement une réassurance en ses capacités : la personne recontacte l’instant du faire, la sensation d’exister. Quand elle est auteur de son dessin, sa peinture, ou saynète… elle redevient auteur.e de sa vie. Elle permet un renouvellement du regard sur son propre faire et son quotidien : on se surprend de ses créations. Elle redonne de l’élan de vie, unifie le désir. Les comportements changent, la communication, l’intégration sociale s’en trouvent facilités.

Processus de création et lien thérapeutique

les processus de création se développent à travers les productions inspirées par différents langages artistiques : peinture, sculpture, marionnettes, mouvement, écriture créative, son, représentation dramatique, photo, performance, chant… Ces média permettent une mise en scène dans laquelle les désirs, les conflits, les aspirations… trouvent la narration d’un univers imaginatif. La personne actualise ses capacités créatives, en lui restituant les dimensions du jeu, du symbole et de la poésie. L’art, ses langages et les matériaux apportent une proposition d’ouverture et de résolution des difficultés. L’art-thérapie ne nécessite pas de la part de la personne de connaissances techniques préalables.

le lien thérapeutique se forme dans la relation émotionnelle et de communication entre l’art-thérapeute et la personne accueillie. Elle permet de développer de nouvelles formes de relation, avec les autres, autant qu’avec les différentes parties plus énigmatiques de nous-mêmes.